Pages Menu
TwitterFacebook
Categories Menu

Posted by on 17 Fév 2010 in News, Séjour Février 2010

17 février 2010

Bonjour à tous,

Nous sommes revenus ce samedi 17h30 à Grand-Halleux après un voyage qui avait commencé le jeudi 09h15 du matin (départ à la société de bus Caribe tours).

Long, très long ! Fatigant aussi !
Voilà pourquoi sans doute vous n’avez pas encore eu de nouvelles de nous.

Beaucoup de choses à faire: la vie reprend son cours, très rapidement pour certains.
Dimanche, Angélika et moi étions déjà à la messe à Farnières à 10h00 ; un petit mot ; il y avait d’autres membres de l’ASBL. Puis rencontre avec une journaliste de la Meuse ; Julien nous avait rejoint ; une heure de discussion au bar de Farnières, et un article dans La Meuse, la Libre et la dernière Heure.

Angélika a repris le travail lundi matin. Quel courage.
Lundi soir nous avions déjà une réunion du Conseil d’administration de notre ASBL: bilan du séjour, agendas des activités, agenda des choses à faire, préparation de la réunion du 21/02 avec les voyageurs ; 00h15 quand la réunion se termine.

Pour ma part, je prends la semaine de congé, pour me retaper et produire quelques outils avec Jacqueline et julien.
Ils nous manquent déjà.

On serait tenté d’être découragé face à l’ampleur du travail (35 milliards de dollars nécessaires, 1000 camions qui déblayent pendant 1000 jours!!) et de la misère rencontrée ( 217.000 morts que nous n’avons pas vu, 1.000.000 sans abris que nous avons vu en partie, tout comme les 300.000 blessés, …) et surtout de cette misère écoutée (ce qu’ils ont vu, et que nous ne pouvons qu’imaginer, ce qu’ils vivent encore, et que nous ne pouvons que deviner,..!! ).

Nous ne voulons, ni vous décourager, ni être découragés. Ils ont une force de vie qui nous traverse depuis 10 ans; ce n’est pas aujourd’hui, parce qu’il s ont vécu une catastrophe, que nous allons baisser les bras! Ils ont besoin de nous. Nous avons besoin de vous.
Nous allons travailler à notre mesure et avec les moyens qui sont les nôtres.
Nous sommes une petite association et nous devons nous adapter à ce qui leur arrive, à ce qui nous arrive. Nous y travaillons. Quelques projets se dessinent à l’horizon, nous vous en ferons part en temps voulu.

Nous sommes très fiers de notre projet. Nous sommes les seuls après 10 jours (arrivée d’Angélika et de Julien) et 20 jours (arrivée de JF) à avoir amené autre chose que des promesses mais de l’argent sonnant et trébuchant qui a servi d’emblée à nourrir des réfugiés et à répondre à quelques urgences. Nous pouvons être fiers. Tout cela grâce à notre présence sur le terrain depuis 10 ans, mais aussi 10 jours après la catastrophe, et dans 10 ans encore nous l’espérons, avec toujours le même projet : que des gens se rencontrent, que des projets soient soutenus, que des écoles, paroisses au autres ici soient informés.

Pour cela nous ne faisons pas qu’y travailler, nous le faisons déjà.

Merci.